#Astuce : enregistrer des adresses en favori

Astuce-adresses-favoris

En voiture Simone pour le cours de Saxophone ! Et oui, comme tous les samedis il est l’heure pour vous de vous rendre à votre petit plaisir de la semaine. Alors hop, avant de monter en voiture, vous lancez l’application de covoiturage urbain Citygoo. Mais n’en avez-vous pas marre de taper à chaque fois l’adresse de destination ?

Rentrez vos adresses en favoris

Et oui, Citygoo vous propose d’enregistrer des adresses, et pour cela rien de plus simple ! Pour en ajouter une, rentrez l’adresse normalement, puis cliquez sur l’étoile, et enfin cliquez sur « Ajouter ». Tadaaaa toutes vos adresses préférées sont désormais sur votre appli de covoiturage urbain. Pour les visualiser ou les sélectionner il vous suffit de cliquer de nouveau sur l’étoile à droite de l’adresse.

Alors roule bouboule pour un cours de swimming pool ! #BeFreeBeCitygoo

#AstucePassager : Ne payez qu’avec votre CB

paiement-application-co-voiturage

Vous êtes confortablement installé à bord de votre covoiturage urbain, tout se passe bien, en une phrase vous êtes vraiment #BeFreeBeCitygoo ! Vous savez pourquoi vous êtes aussi serein ? La réponse est simple, c’est parce que

Votre trajet est payé avec votre carte bancaire

Chez Citygoo on pense à tout, vous n’avez pas besoin de régler en espèces, cela évite les problèmes pour la monnaie par exemple. De plus, le système est totalement sécurisé ! 🙂  

Si un conducteur vous propose malgré tout de payer en espèce ne cédez surtout pas à la tentation (car en plus de payer en espèce, vous serez quoi qu’il en soit débité sur votre compte Citygoo) ! Après avoir résisté, signalez-nous son comportement en nous écrivant à contact@citygoo.fr

Alors en voiture Simone c’est toi qui conduis c’est moi qui klaxonne !

5 restaurants à ne pas louper en Île-de-France

banlieue-paris-sorties

On ne va pas se le cacher, il y a des jours où, on arrive chez soi et on a une flemme intergalactique de se faire à manger (ceux qui nous disent que non, vous vous mentez à vous même !). Parce que oui ça arrive, et aussi parce que parfois on a tout simplement envie de se faire plaisir !

Nous vous proposons 5 de nos restaurants préférés.

Alors roulez, mangez, covoiturez !

  • Le Richer (Paris 9ème), restaurant situé en plein Paris, le menu sur le site internet est susceptible de changer chaque semaine, preuve de produits frais ! Le cadre est agréable, chez Citygoo on adore !
  • Le Café des Chats (Paris 11ème et Paris 3ème). Amateurs de chat, cet endroit est fait pour vous ! Quoi de mieux que de déguster un petit plat entouré de matous faisant leurs siestes ? Endroit très calme, et apaisant !
  • Les Prolongations (Paris 15ème). Bistrot cosy ou les plats servis sont vraiment excellents à prix raisonnables !
  • Le Volfoni (Boulogne-Billancourt). Une pizzeria qui vaut le détour ! Le + c’est que vous pouvez même aller faire un brunch le dimanche J
  • ShowDevant (Villejuif). Un restaurant atypique, ou son chef Olivier Chaput a fait vœu de partage et de convivialité !
  • BONUS : Le Pedzouille (Paris 10ème) : Ne manquez pas son ouverture le 29 février ! Produits frais, de saison, et viandes françaises garantis !

 

 

Proposez vos services sur la plateforme collaborative Needelp !

needelp-citygoo

 

Vous avez besoin d’un coup de main pour votre déménagement ou pour entretenir votre jardin ? Les jobbers de Needelp sont là pour vous aider ! Guillaume, fondateur de Needelp, nous présente le concept de la première plateforme d’échanges de services collaboratifs entre particuliers !

  • Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Needelp est la 1ère plateforme de services entre particuliers. Si vous avez besoin d’ aide en bricolage, en mécanique, en informatique ou même une urgence pour votre déménagement, vous postez votre besoin sur le site et c’est réglé !

  • Comment fonctionne la plateforme Needelp ?

Si vous avez besoin d’un coup de main, par exemple en mécanique, vous postez une annonce sur la plateforme en indiquant un budget. Une alerte mail est envoyée à tous les jobbers compétents et près de chez vous. Ces jobbers, vérifiés par l’équipe Needelp et évalués après chaque mission, vous font des offres en indiquant leurs disponibilités et le matériel dont ils disposent.

A partir de là, c’est à vous de choisir un jobber ! Vous réglez en ligne au moment du choix et le jobber sera rémunéré à la fin de la mission.

Une fois la mission terminée, vous évaluez le jobber et réciproquement, ce qui permet d’avoir une communauté Needelp de confiance.

  • Comment le concept de Neeldelp est-il né ?

Le concept est né lorsque Guillaume (le co-fondateur) a rencontré son voisin de palier, revenant du pressing. Avec ces horaires, Guillaume n’avait jamais le temps d’y aller et son voisin lui a proposé d’y aller à sa place. L’idée était née !

  • Qui sont les jobbers inscrits sur la plateforme ?

Les jobbers inscrits sont des particuliers ou des auto-entrepreneurs. Ce sont des personnes ayant du temps libre et surtout des compétences, à la recherche de revenus complémentaires.

A chaque inscription, l’équipe Needelp vérifie leur identité et leurs coordonnées et les rencontre pour discuter avec eux de leurs compétences et de leur motivation.

Tous les jobbers sont compétents, vérifiés par l’équipe et en plus évalués après chaque mission. Cette évaluation leur permet de gagner la confiance des utilisateurs et de garantir leur e-réputation.

  • Quelle est votre actualité ainsi que les futures améliorations à prévoir sur votre site?

Nous travaillons sur une nouvelle version du site qui réservera plein de surprises à ses utilisateurs !

  • Si vous deviez convaincre nos utilisateurs d’avoir recours à Needelp, que leur diriez-vous ?

Chez Needelp, on est pour le partage et l’entraide entre voisins mais en toute sécurité ! Alors la prochaine fois que vous avez besoin d’un coup de main, laissez vous tenter par le jobbing !

Et comme ils sont sympas chez Needelp, vous pouvez profiter de 10 € offerts sur le site grâce au code promo : CITYGOO !

 

#Astuce : contacter votre covoitureur

contacter-covoiturage-citygoo

Vous êtes au top, vous avez validé votre trajet, et choisi votre conducteur ! Elle est pas belle la vie ? Donc, ça y est, vous êtes prêts à utiliser le covoiturage dynamique ! Hophop minute ! Il faut que vous pensiez à :

Enregistrez un numéro de téléphone valide

Voyons ! Comment les conducteurs ou les passagers peuvent vous joindre si vous n’avez pas rentré le bon numéro de téléphone ? C’est un coup à louper son covoiturage dynamique et ça ce serait bien dommage !

Appelez votre covoitureur

Une dernière chose, avant de partir au point de rendez-vous, appelez votre conducteur ou votre passager ! Pour les passagers, cela vous permettra de savoir dans combien de temps votre conducteur sera au point de départ. A contrario, pour les conducteurs cela vous permettra de prévenir votre passager en cas de léger retard. Le tout dans le convivialité et le partage !

C’est officiel, maintenant vous avez toutes les cartes en main pour utiliser notre application de covoiturage dynamique !

Citygoo remporte le Grand Prix Business Angels de la Création 2016

grand-prix-innovation-business-angels

Issy-les-Moulineaux, le 11 février 2016 – Lancée en 2014, la startup Citygoo, service de covoiturage urbain occasionnel et de dernière minute, a remporté hier mercredi 10 février le Grand Prix Business Angels de la Création 2016 organisé par Investessor. La jeune entreprise s’est ainsi imposée face aux 6 autres finalistes du concours parmi lesquels EveryVR, Culteev, Meetrip, PkParis, DiamliteTAP et Sound System. Citygoo remporte donc une dotation de 15 000 euros, qui lui permettra de développer son offre eau delà de l’ Ile de France.

Plus de 200 candidatures au concours organisé par Investessor

Organisé par Investessor et WeLikeStartUp, avec le concours de l’IFAG et de la ville de Boulogne-Billancourt, le Grand Prix Business Angels de la Création a reçu cette année 200 candidatures, parmi lesquels 43 ont été retenues pour un « Speed Pitching » face à un jury d’une quarantaine de Business Angels.

Téléchargez le communiqué de presse ici.

So Mobility, comment améliorer les déplacements en ville

itw-andre-santini-citygoo

Faciliter les déplacements urbains, c’est l’objectif ambitieux du projet So Mobility initié par la ville d’Issy-les-Moulineaux. Pionnière dans le domaine du numérique, la ville connectée met à contribution les nouvelles technologies afin d’améliorer la qualité de vie de ses habitants. Mr André Santini, maire d’Issy-les-Moulineaux, nous explique un peu plus l’initiative So Mobility, dont Citygoo fait partie, et partage avec nous sa vision de la ville du future !

Depuis votre arrivée, Issy est devenue une des villes les plus connectées de France. Comment s’est développé cet intérêt pour le domaine du numérique ?

Nous avons adopté une stratégie numérique dès 1994. A cette époque, nous étions les seuls. Cela nous a permis d’améliorer la qualité de vie des habitants et de donner un message positif aux investisseurs et aux grandes entreprises du secteur qui voient désormais Issy comme un laboratoire vivant pour tester de nouveaux usages.

Quel est l’intérêt pour une ville d’investir dans les nouvelles technologies ?

Cette politique en faveur de l’innovation a toujours le même objectif : faire de la ville un lieu de vie moderne, attractif et convivial. La mise en place de technologies numériques à Issy a favorisé la diffusion du numérique dans le domaine éducatif, administratif, culturel et économique. Le numérique peut aussi être un outil pour mieux maîtriser nos consommations énergétiques et fluidifier la circulation.

De quelle façon pensez-vous que le développement d’une ville plus connectée puisse bénéficier aux citoyens ?

La co-construction d’une ville innovante et durable se fait avec les citoyens et pour les citoyens, voilà le nouveau paradigme que nous devons prendre en compte. A l’heure d’AirBnb et de Citygoo, les gens s’entraident, se rendent service et inventent des outils qui contournent les systèmes établis. L’adhésion au numérique devient simple lorsque les habitants comprennent qu’ils bénéficient concrètement d’une meilleure qualité de vie. Nous bâtissons ensemble une ville collaborative, plus ingénieuse, plus réactive et plus attentive à son environnement. J’en ai pour preuve une enquête menée auprès des habitants de l’éco-quartier numérique du Fort d‘Issy, 95% se disent « fiers » d’y vivre (sondage OpinionWay) !

Vous avez choisi de vous entourer d’entreprises aux typologies très différentes (startups, grandes entreprises…) centrées sur le domaine de la mobilité pour mettre en place le consortium So Mobility. Pourquoi pensez-vous qu’une approche transversale des besoins des citoyens puisse avoir un impact durable en région parisienne ?

Nous vivons une nouvelle vague de la révolution numérique, plus puissante encore que les précédentes car la « smart city » est au carrefour de 3 bouleversements majeurs du 21ème siècle : la révolution urbaine (le nombre de citadins aura doublé dans 35 ans), la révolution numérique qui ouvre des perspectives inédites dans tous les domaines (démocratie, transport, énergie, habitat, sécurité) et le défi climatique qui impose aux villes une autre mutation.

Avec So Mobility, nous allons démontrer que le numérique peut changer nos modes de déplacement et réduire les congestions sur les routes et les transports en commun. Chaque année à Paris, un automobiliste passe plus de 2 jours dans les embouteillages. L’an passé, selon une étude de V-Traffic, les embouteillages ont encore augmenté de 9,4 % !

En quoi la ville d’Issy-les-Moulineaux présente-t-elle un territoire propice à la réalisation d’expériences liées à la smart mobilité, telles que celles envisagées par So Mobility ?

Issy, où sont basés plusieurs membres du projet, est un terrain idéal pour sa mise en œuvre. Il s’agit d’une ville bien équipée, qui s’adapte aux nouveaux enjeux et prépare l’avenir. Les habitants accèdent à de nombreux services qui facilitent leur quotidien (payer le stationnement par téléphone mobile, emprunter des livres électroniques, gérer en ligne les activités périscolaires des enfants).

De plus, elle participe à des projets européens dédiés aux déplacements. Le premier, Open Transport Net, favorise l’opendata pour créer des services autour des transports et le second, ECIM, a pour but de créer une plate-forme facilitant la mobilité.

Quelles sont vos attentes concernant ce consortium pour la ville d’Issy-les-Moulineaux et pour GPSO ? 

Les membres de So Mobility devront concentrer leurs efforts pour agir sur le trafic routier,  faciliter le stationnement et anticiper les nouveaux modes de déplacement. Ils agiront sur les comportements, suggéreront des pistes réglementaires et identifieront les offres technologiques.  Des expérimentations grandeur nature valideront ces recommandations.  Les domaines envisagés sont aussi divers que le développement d’offres multimodales en temps réel, le co-voiturage, les changements d’horaires de travail, l’optimisation du stationnement, les actions sur le trafic et l’anticipation des nouveaux modes de déplacement.

Enfin, pouvez-vous partager avec nous votre vision de la ville de demain ?

La ville de demain doit être soucieuse de son environnement, capable d’éviter la congestion de ses infrastructures de transport, maîtresse de ses consommations (eau, énergie) et dotée de moyens de communication facilitant l’accès des citoyens à l’ensemble des services. C’est une autre vision de la ville, plus astucieuse, plus fluide, plus collaborative qui est proposée aux citadins.

#Astuce Conducteur : Vos frais de covoiturage dynamique diminuent

diminuer-frais-conducteurs-covoiturage

OYE OYE (imaginez que nous vous parlons d’une voix solennelle)

Aujourd’hui, est un grand jour. Citygo étant une communauté de covoiturage dynamique, il est de notre devoir d’écouter et d’agir en fonction de vos remarques. Nous sommes ravis de vous informer que

Les frais pour les conducteurs baissent !

Sachez que depuis le 1er février, la commission est partagée entre le conducteur et le passager. En tant que conducteur, la commission prélevée correspond seulement à 15% du prix du trajet que vous avez réalisé + 0,50 cts.

Alors, heureux ? 

 

#Astuce Passager : rentabiliser votre covoiturage dynamique

nombre-passagers-covoiturage-dynamique

(CITYGOO VOUS RECONTEXTUALISE)

Vous êtes chez vous et vous souhaitez vous rendre à ce super truc avec votre famille, vos amis ou encore en amoureux. Alors hop ! Un coup de pouce, et vous êtes direct sur l’application de covoiturage dynamique Citygoo.

OOOPS, vous avez oublié… Vous êtes plusieurs ! Alors vous êtes sur le point d’abandonner votre recherche… Quand tout à coup vous vous souvenez de ce petit article astuce vu sur le blog de Citygoo expliquant que vous pouvez :

Sélectionnez le nombre de passager

Bonne nouvelle, non ? Grâce à Citygoo vous pouvez sélectionner jusqu’à quatre passagers, de quoi emmener tante Germaine (et même son chat) lors de votre prochaine virée en covoiturage dynamique 😉

Le Cube, centre de création numérique

itw-le-cube-aziosmanoff-citygoo

Ancré au cœur de l’innovation, Le Cube est devenu en quelques années un lieu de référence en matière d’art et de culture numérique. A l’origine de nombreuses activités et événements mêlant pédagogie et innovation, ce centre de création numérique s’est imposé comme un lieu de référence de la scène culturelle française.

Pour en savoir plus sur Le Cube et le programme qu’il propose, découvrez l’interview de son président, Nils Aziosmanoff !  

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis Président du Cube, le centre de création numérique ouvert en 2001. Créé à l’initiative de la Ville d’Issy-les- Moulineaux, c’est un espace de la Communauté d’agglomération Grand Paris Seine Ouest, géré et animé par l’association ART3000.

Pouvez-vous présenter le concept du Cube aux membres de la communauté Citygoo ?

Pionnier sur la scène culturelle française, Le Cube est un lieu de référence pour l’art et la création numérique, ancré au cœur de l’innovation, de la pédagogie et de la société numérique. Il s’est imposé en France et à l’étranger comme un lieu précurseur et emblématique sur ces domaines.

Le Cube invite chacun à découvrir et pratiquer les nouvelles formes d’expression en favorisant les échanges. Il suscite les démarches créatives, tout en menant une réflexion collective sur les transformations de la société. Il se veut un terrain d’expérimentation et un atelier de création en « démo permanente ».

Le Cube est considéré comme une structure culturelle de référence en matière de création numérique, notamment en raison des activités culturelles qu’elle organise. Pouvez-vous nous en dire plus sur ces activités ?

Outre ses activités de pratique numérique pour tous (plus de 5.000 heures dispensées par an), son espace de coworking et sa programmation artistique (plus de 2000 événements programmés), Le Cube développe également des actions d’éducation numérique sur le territoire à travers des projets mêlant pédagogie et innovation.

Il propose aussi des résidences de création et s’engage auprès des jeunes artistes avec le Prix Cube, un prix international annuel pour la jeune création en art numérique.

Depuis 2011, il édite sa revue de réflexion prospective sur la société numérique à laquelle ont déjà participé plus de 70 contributeurs, sans oublier ses émissions interactives mensuelles «Rendez-vous du Futur» et «Le First» lancée en 2010 et qui compte plus de 30 numéros.

Pouvez-vous citer celle dont vous êtes le plus fier ? 

Toutes ! Elles sont le fruit d’une équipe pluridisciplinaire, très motivée, toujours créative, proche du public et sur le terrain.

Ces démarches créatives s’adressent-elles à un public en particulier ?

Le Cube croise les publics et les domaines de compétence. Ses activités s’adressent au grand public, de tout âge et de tout niveau, et également aux professionnels des domaines des arts, de la culture, du design, de l’innovation numérique et de l’innovation sociale. C’est un lieu de découverte, d’inspiration, d’exploration, d’expérimentation, un incubateur des nouveaux possibles.

Vous êtes également à l’origine de Smart City +, pouvez-vous nous en dire plus sur ce projet d’envergure et quel est son lien avec Le Cube ?

Smart City+ est une plateforme numérique d’échange et de services d’hyper proximité. Elle vise à favoriser les interactions sociales au niveau local, entre tous les acteurs du territoire, pour développer la qualismart-city-plusté du vivre ensemble. Le Cube a participé à sa conception dans la phase amont de recherche collaborative « publique privée » initiée par Navidis, en partenariat avec des entreprises innovantes, des centres de recherche et de formation, et le territoire.

Quels sont les bénéfices de l’application Smart City + pour ses utilisateurs ?

Smart City+ invite tout un chacun à s’inscrire dans une dynamique de créativité et d’empowerment, en s’emparant des possibilités qu’offre ce réseau social de proximité, et les services partenaires qu’il héberge, comme Citygoo, qui offrent des moyens pratiques et utiles d’améliorer notre quotidien.

Quelle est votre vision de la smart city de demain ?

La smart city doit devenir une living city, une ville centrée sur l’humain, la participation, le partage, la co éducation, l’inter créativité, etc. Une ville qui sache tirer parti des nouvelles technologies pour développer sa qualité de vie, au travers d’une démarche de coévolution harmonieuse entre technodiversité, biodiversité et humanité connectée.

 

INVITATION SOIRÉE DE VERNISSAGE / LE CUBE

Jeudi 4 février de 19h à 22h

Le Cube vous invite au vernissage de l’exposition « System Failure » ainsi qu’à une performance audiovisuelle « Eau forte » de Patricia Dallio et Mathieu Sanchez. À cette occasion, découvrez aussi les nouvelles expositions dans les espaces du Cube : « L’orgue Végétal » du collectif Wild-Touch Lab, « Bleu de toi » de Dominique Maes et « Gobelins’ Touch » des étudiants de l’école de l’image. http://www.lecube.com 
 
Pour vous rendre à l’événement grâce à l’application Citygoo, profitez du code promo : CUBECITY